Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Syfia Congo Brazza
  • Le blog de Syfia Congo Brazza
  • : Sur ce blog, vous trouverez des articles et des émissions sur la société civile congolaise. Un projet soutenu par l'Union européenne et mené par Syfia international et le Centre de Ressources pour la Presse (CRP).
  • Contact

Le projet

Soutenu par l'Union européenne, le projet encourage le dialogue entre les autorités locales et les organisations de femmes qui luttent contre la pauvreté et pour un meilleur respect de leurs droits en milieu rural. Les journalistes vont jouer le rôle de médiateurs en favorisant notamment les rencontres débats entre ces trois groupes.

Recherche

.

Articles réalisés avec l'aide financière de l'Union européenne. Le contenu de ces articles relève de la seule responsabilité de Syfia international et du CRP ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l'Union européenne.

Qui sommes-nous ?

Crée en 1994, le Centre de ressources pour la presse (CRP), association à but non lucratif de la presse congolaise, coordonne cette action. Il est le garant de la ligne rédactionnelle en étroite collaboration avec son partenaire, Syfia International. Il sélectionne, forme et suit individuellement les journalistes, organise les ateliers, les débats communautaires et les conférences de rédaction, assure les relations avec les médias locaux et suit la diffusion des émissions et des articles.

8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 16:07

(CRP/Syfia) A la tête du PCPA depuis 2008, Olga Mireille Kabanakanbandza fait fonctionner ce Programme concerté pluri acteurs de plus de 120 OSC membres. Travailleuse acharnée, elle et son équipe ont aussi crée une dynamique avec des collectivités locales.

"Le travail, le travail, toujours le travail. Je dois être la meilleure dans mon foyer, dans mon quartier, dans ma paroisse, mais également là où je travaille !" Telle est la devise d’Olga Mireille Kabanakanbandza, coordonatrice de la cellule exécutive du PCPA. Un Programme concerté pluri acteurs qui regroupe au Congo 121 associations et ONG.

Ingénieure en gestion des ressources humaines de formation, Olga est depuis longtemps persuadée qu'"être une femme n’est ni un prétexte, ni un handicap." La quarantaine révolue, mariée et mère d’une fille de 3 ans, elle est arrivée au PCPA en 2008. Auparavant, elle a travaillé comme bénévole à sa paroisse Saint Martyrs de l’Ouganda (à Brazzaville) en tant que secrétaire de la pastorale des jeunes. Une expérience qui lui a permis par la suite d’évoluer, de 1998 à 2007, au programme de Micro-réalisation en milieu urbain (Micro-projets et associatifs de Brazzaville, Micab), un programme financé par l'Union européenne. Au départ comme animatrice, puis en tant qu'auditrice des procédures, responsable de la formation et de l’accompagnement des animateurs sociaux. En 2007, avant d'être recruté au PCPA, elle était responsable de suivi & évaluation dans un programme du Vih/Sida avec le Secrétariat exécutif permanent du Conseil national de lutte contre le sida (SEP-CNLS).

Olga et son équipe ont réussi aujourd’hui à réunir plus de 120 OSC qui travaillent ensemble, malgré leurs réticences et divergences initiales. "Elle a permis aujourd’hui, à travers des plateforme thématiques, de créer des dynamiques collectives autour de nous", constate Armel Malanga, responsable juridique à l’Association Mateya de l’information et de la communication pour le développement (Amicod).

"Au bureau de 7h à 22h"

A ce jour énumère Olga, "nous avons quatre collectivités locales des départements (Bouenza, Niari, Pool et Sangha) qui ont adhéré au PCPA. Ces dernières ont compris la dynamique que nous étions en train de mettre en place pour les informer sur ce qui se passe dans la société civile ." D'autres réalisations font la fierté de la coordonatrice de la cellule exécutive : "Entre 2008 et 2010, lors de la phase pilote, nous avons pu financer à travers des membres du programme 19 projets et 49 autres en 2013. Pour 2014-2015, nous avons financé des formations des plateformes thématiques dans le cadre du Projet d'actions de renforcement de l'Etat de droit et des associations (Pareda, de l'Union européenne)."

Une énergie, une force de travail qui font dire à certains de ses collaborateurs : "Olga est si combative ! Elle n’est pas une femme, mais un homme !" Alain Francis Mbemba, responsable développement local et animation rurale au PCPA précise : "C’est une dame assez particulière, parce qu’elle est dans une réflexion illimitée. Il n’y a aucune décision qu’elle prend sans consulter ses collaborateurs. Elle est très engagée, capable de rester au bureau de 7h à 22h. J’en connais très peu comme elle au Congo !" Justin Mambiki, responsable à la communication au PCPA, ajoute : "Olga a de bonnes relations professionnelles avec son groupe. Elle applique bien le management pour atteindre les résultats."

Des résultats qui, pour Olga, permettent à ce que le Programme continue d’exister jusqu’à aujourd’hui : "Ce n’est pas évident de bénéficier de la confiance des bailleurs (Union européenne, ambassade de France au Congo, Agence française de développement, ministère congolais du Plan, Ndlr) successivement, sur trois financements. Le dernier en date amènera le programme jusqu’en 2016." Une confiance renouvelée qui, pour la coordonatrice de la cellule exécutive du PCPA, prouve "notre travail rigoureux de conscientisation et de formation."

Jean Thibaut Ngoyi

Mai-Juin 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Syfia Congo Brazza
commenter cet article

commentaires

Le partenaire

Syfia international est partenaire du CRP dans la mise en œuvre du projet. Son bureau français, l'association Journalistes Médiateurs (J'M), assiste le CRP dans la gestion financière de l'action et le suivi rédactionnel des journalistes, en particulier dans la production des articles. Syfia regroupe 15 agences de presse dont 12 en Afrique (parmi lesquelles le CRP) et 3 en Europe. Les 100 journalistes de l'équipe travaillent en réseau pour produire et diffuser des informations prioritairement destinées aux médias et aux lecteurs et auditeurs du Sud.

Les medias associés

La vingtaine de journalistes participants sont tous membres de radios ou de journaux de Brazzaville, Pointe-Noire, Dolisie, Sibiti, Djambala et Ewo. Leurs responsables diffusent les émissions et les articles réalisés dans le cadre du projet et participent activement aux formations. La présente action mise en particulier sur les radios rurales pour élargir la diffusion vers l'intérieur du pays.

 

Autorités et OSC associées

24 associations de soutien aux femmes et 24 autorités locales (4 sur chacun des 6 sites de l'action) prennent l'habitude de se réunir régulièrement. Les OSC rurales sont davantage connues des médias et reconnues par les autorités.

Contact

Centre de Ressources pour la Presse – Gaston Elbi Enkari
g.elbienkari(a)gmail.com

 

Syfia international – Bureau français : association Journalistes Médiateurs - 125, rue Raimu - 34 070 Montpellier - Emmanuel de Solère Stintzy
edesolere(a)gmail.com