Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Syfia Congo Brazza
  • Le blog de Syfia Congo Brazza
  • : Sur ce blog, vous trouverez des articles et des émissions sur la société civile congolaise. Un projet soutenu par l'Union européenne et mené par Syfia international et le Centre de Ressources pour la Presse (CRP).
  • Contact

Le projet

Soutenu par l'Union européenne, le projet encourage le dialogue entre les autorités locales et les organisations de femmes qui luttent contre la pauvreté et pour un meilleur respect de leurs droits en milieu rural. Les journalistes vont jouer le rôle de médiateurs en favorisant notamment les rencontres débats entre ces trois groupes.

Recherche

.

Articles réalisés avec l'aide financière de l'Union européenne. Le contenu de ces articles relève de la seule responsabilité de Syfia international et du CRP ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l'Union européenne.

Qui sommes-nous ?

Crée en 1994, le Centre de ressources pour la presse (CRP), association à but non lucratif de la presse congolaise, coordonne cette action. Il est le garant de la ligne rédactionnelle en étroite collaboration avec son partenaire, Syfia International. Il sélectionne, forme et suit individuellement les journalistes, organise les ateliers, les débats communautaires et les conférences de rédaction, assure les relations avec les médias locaux et suit la diffusion des émissions et des articles.

2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 17:10

(CRP/Syfia) Engagée depuis 30 ans dans l’entrepreneuriat, Marguerite Homb a réussi à faire tomber certaines pesanteurs administratives pour la création d’entreprises au Congo Brazzaville.

"Après avoir dirigé entre 1980 et 1985 la Fondation pour le développement en Afrique (Fondation financée alors par le Congrès américain, Ndlr), j'ai été convaincue de l'importance de l'entrepreneuriat au Congo. Mon combat pour faciliter les conditions de création des entreprises en mettant en place en 1994 le Centre de formalités des entreprises (CFE) est partie de là", résume Mme Homb née Mounzenzé Marguerite, présidente du Bureau pour le renforcement des capacités des femmes entrepreneurs.

Jean-Jacques Samba est conseiller du président d’Uni-Congo, une organisation patronale, et ancien fonctionnaire au ministère du Commerce. Il connait Mme Homb depuis 30 ans : "Avant, avec les tracasseries administratives, créer une entreprise au Congo pouvait prendre 2 ans ! Mme Homb, initiatrice et première directrice du CFE, a montré beaucoup de dynamisme et de créativité. Cela n'a pas été facile pour elle d’imposer sa vision, mais elle a fait face aux lourdeurs administratives." Un acharnement semble-t-il payant, puisque, selon Marguerite Homb, "depuis la création du CFE, la déclaration d’entreprise a été réduite à 15 minutes ! Par ailleurs, dans les deux jours qui suivent, les gens ont leur carte de commerçant."

"Leader charismatique"

Titulaire d’un Diplôme d’études supérieures spécialisé en administration des entreprises, la soixantaine révolue et mère d’un fils, "Mme Homb", comme aime l’appeler affectueusement son entourage, est une pionnière. Directrice de la Chambre nationale de commerce, d'industrie, d’agriculture et des métiers du Congo entre 1990 et 1994, elle a crée plusieurs entreprises, notamment Espace créateurs (une plateforme pour accompagner les jeunes entrepreneurs) ou encore la Société de fabrication du foufou de Matsoumba.

A travers des sessions de formations et divers conseils au niveau du CFE, elle a ainsi orienté une centaine d’acteurs économiques depuis 1994. Diane Mavoungou, technicienne supérieure en agro-alimentaire, a par exemple monté son unité de production et de valorisation de plantes médicinales et aromatiques. "C'est Mme Homb qui m’a donné le goût. Elle m’a ouvert les portes de l’entrepreneuriat", se souvient Diane, qui gère depuis deux ans une petite société spécialisée dans la transformation du moringa oleifera, une plante vivrière.

Pour plus d'efficacité, depuis 30 ans, Marguerite Homb plaide pour un travail en amont et en profondeur avec "des formations appropriées : comment devenir entrepreneur, comment identifier un secteur d’activité porteur, comment gérer une entreprise et mobiliser des fonds, etc. Je veux mener ce combat jusqu’au bout. C’est peut-être pour cela que certains m’appellent 'leader charismatique'."

Jean Thibaut Ngoyi

Août 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Syfia Congo Brazza
commenter cet article

commentaires

Le partenaire

Syfia international est partenaire du CRP dans la mise en œuvre du projet. Son bureau français, l'association Journalistes Médiateurs (J'M), assiste le CRP dans la gestion financière de l'action et le suivi rédactionnel des journalistes, en particulier dans la production des articles. Syfia regroupe 15 agences de presse dont 12 en Afrique (parmi lesquelles le CRP) et 3 en Europe. Les 100 journalistes de l'équipe travaillent en réseau pour produire et diffuser des informations prioritairement destinées aux médias et aux lecteurs et auditeurs du Sud.

Les medias associés

La vingtaine de journalistes participants sont tous membres de radios ou de journaux de Brazzaville, Pointe-Noire, Dolisie, Sibiti, Djambala et Ewo. Leurs responsables diffusent les émissions et les articles réalisés dans le cadre du projet et participent activement aux formations. La présente action mise en particulier sur les radios rurales pour élargir la diffusion vers l'intérieur du pays.

 

Autorités et OSC associées

24 associations de soutien aux femmes et 24 autorités locales (4 sur chacun des 6 sites de l'action) prennent l'habitude de se réunir régulièrement. Les OSC rurales sont davantage connues des médias et reconnues par les autorités.

Contact

Centre de Ressources pour la Presse – Gaston Elbi Enkari
g.elbienkari(a)gmail.com

 

Syfia international – Bureau français : association Journalistes Médiateurs - 125, rue Raimu - 34 070 Montpellier - Emmanuel de Solère Stintzy
edesolere(a)gmail.com