Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Syfia Congo Brazza
  • Le blog de Syfia Congo Brazza
  • : Sur ce blog, vous trouverez des articles et des émissions sur la société civile congolaise. Un projet soutenu par l'Union européenne et mené par Syfia international et le Centre de Ressources pour la Presse (CRP).
  • Contact

Le projet

Soutenu par l'Union européenne, le projet encourage le dialogue entre les autorités locales et les organisations de femmes qui luttent contre la pauvreté et pour un meilleur respect de leurs droits en milieu rural. Les journalistes vont jouer le rôle de médiateurs en favorisant notamment les rencontres débats entre ces trois groupes.

Recherche

.

Articles réalisés avec l'aide financière de l'Union européenne. Le contenu de ces articles relève de la seule responsabilité de Syfia international et du CRP ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l'Union européenne.

Qui sommes-nous ?

Crée en 1994, le Centre de ressources pour la presse (CRP), association à but non lucratif de la presse congolaise, coordonne cette action. Il est le garant de la ligne rédactionnelle en étroite collaboration avec son partenaire, Syfia International. Il sélectionne, forme et suit individuellement les journalistes, organise les ateliers, les débats communautaires et les conférences de rédaction, assure les relations avec les médias locaux et suit la diffusion des émissions et des articles.

2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 17:06

(CRP/Syfia) A Djambala, dans le département des Plateaux, à environ 400 km au nord de Brazzaville, Colette Otankon, aide bon nombre de ses concitoyens via son association, les Compagnons du devoir et de l'action (Codac).

"Auprès des autorités publiques, j'ai choisi de plaider la cause des orphelins dont les parents sont morts du Sida, des personnes handicapées, des filles déscolarisées ou encore des personnes âgées pour améliorer leurs conditions de vie", énumère Colette Otankon, présidente des Compagnons du devoir et de l’action (Codac). Créés en 2000 à Djambala (localité de près de 18 000 âmes dans le département des Plateaux), les Codac comptent une dizaine de membres.

Animatrice sociale de formation, Colette, la cinquantaine, mariée et mère de deux enfants, s’est lancée dans la vie associative à l'âge de 17 ans. Elle voulait à son tour pratiquer la solidarité après être passée par la Croix rouge congolaise et l'Association congolaise pour le bien être familial (ACBEF).

Résultats limités

Avec actuellement quelques résultats à la clef : "En 2014, j'ai reçu de la direction départementale des Affaires sociales de Djambala, des kits alimentaires composés de sacs de riz, de bidons d’huile, de poissons salés, de tomates, de sel de table, de filets d’oignons et aussi de savons. J'ai pu ainsi épauler 25 veuves et filles mères pour qu'elles commencent une activité commerciale."

Les résultats restent cependant limités. A ce jour, sur les 25 personnes aidées en 2014, à peine deux continuent à exercer leur commerce au marché de Djambala... La veuve Louise Mangapoli, une des bénéficiaires, explique, amère : "J'ai reçu un sac de riz, un carton de poissons salés, un bidon de 25 litres d’huile, des sachets de sel, un carton de boîtes de tomates pour entreprendre un petit commerce… Mais, ce dernier n'a pas 'décollé' à cause de la pauvreté."

"Maman Coco" (diminutif affectueux de Colette) précise : "Nous avons essayé de faire le suivi pour demander aux bénéficiaires de bien gérer leurs activités. Malheureusement, leur survie dépendait de cette aide. Elles ont donc tout dépensé sans rien réussir à épargner...".

"Témoignage d'Amour"

Aujourd'hui à Djambala, les Codac sont les seules OSC de santé et d'assistance à donner par exemple au grand public des informations sur le Vih/Sida et les méthodes contraceptives. Edwige Olala, jeune mère dans la vingtaine, apprécie maman Coco : "Une femme engagée pour améliorer les conditions de vie des personnes vulnérables. Ses conseils m’ont aidée à limiter les naissances en acceptant d’utiliser les méthodes contraceptives."

Reine, élève en classe de Seconde C, insiste pour sa part sur "les conférences débats et les sessions de sensibilisation de maman Colette. Elle informe des collégiennes et lycéennes d'ici sur la prévention des grossesses indésirables et des avortements. Elle aide aussi les veuves et les orphelins en plaidant leur cause auprès des autorités locales. Si ces dernières peuvent continuer à la soutenir, je crois qu’elle ira loin."

De quoi, peut-être, redonner des ailes à la présidente des Codac pour qui "voler au secours des personnes vulnérables est un acte généreux et un témoignage d'Amour."

Jean Thibaut Ngoyi

Août 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Syfia Congo Brazza
commenter cet article

commentaires

Le partenaire

Syfia international est partenaire du CRP dans la mise en œuvre du projet. Son bureau français, l'association Journalistes Médiateurs (J'M), assiste le CRP dans la gestion financière de l'action et le suivi rédactionnel des journalistes, en particulier dans la production des articles. Syfia regroupe 15 agences de presse dont 12 en Afrique (parmi lesquelles le CRP) et 3 en Europe. Les 100 journalistes de l'équipe travaillent en réseau pour produire et diffuser des informations prioritairement destinées aux médias et aux lecteurs et auditeurs du Sud.

Les medias associés

La vingtaine de journalistes participants sont tous membres de radios ou de journaux de Brazzaville, Pointe-Noire, Dolisie, Sibiti, Djambala et Ewo. Leurs responsables diffusent les émissions et les articles réalisés dans le cadre du projet et participent activement aux formations. La présente action mise en particulier sur les radios rurales pour élargir la diffusion vers l'intérieur du pays.

 

Autorités et OSC associées

24 associations de soutien aux femmes et 24 autorités locales (4 sur chacun des 6 sites de l'action) prennent l'habitude de se réunir régulièrement. Les OSC rurales sont davantage connues des médias et reconnues par les autorités.

Contact

Centre de Ressources pour la Presse – Gaston Elbi Enkari
g.elbienkari(a)gmail.com

 

Syfia international – Bureau français : association Journalistes Médiateurs - 125, rue Raimu - 34 070 Montpellier - Emmanuel de Solère Stintzy
edesolere(a)gmail.com