Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Syfia Congo Brazza
  • Le blog de Syfia Congo Brazza
  • : Sur ce blog, vous trouverez des articles et des émissions sur la société civile congolaise. Un projet soutenu par l'Union européenne et mené par Syfia international et le Centre de Ressources pour la Presse (CRP).
  • Contact

Le projet

Soutenu par l'Union européenne, le projet encourage le dialogue entre les autorités locales et les organisations de femmes qui luttent contre la pauvreté et pour un meilleur respect de leurs droits en milieu rural. Les journalistes vont jouer le rôle de médiateurs en favorisant notamment les rencontres débats entre ces trois groupes.

Recherche

.

Articles réalisés avec l'aide financière de l'Union européenne. Le contenu de ces articles relève de la seule responsabilité de Syfia international et du CRP ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l'Union européenne.

Qui sommes-nous ?

Crée en 1994, le Centre de ressources pour la presse (CRP), association à but non lucratif de la presse congolaise, coordonne cette action. Il est le garant de la ligne rédactionnelle en étroite collaboration avec son partenaire, Syfia International. Il sélectionne, forme et suit individuellement les journalistes, organise les ateliers, les débats communautaires et les conférences de rédaction, assure les relations avec les médias locaux et suit la diffusion des émissions et des articles.

2 décembre 2015 3 02 /12 /décembre /2015 15:45

(CRP/Syfia) Des productrices de manioc du district d’Ignié (département du Pool) se regroupent pour produire plus et gagner davantage.

"Seule, je ne fabriquais pas beaucoup de manioc. J'étais lente et mon revenu était faible. En groupe, c’est plus rapide et rentable !", fait remarquer Jeanine Ngassaye Koumou. Convaincue que l'union fait la force, cette fabricante de manioc ne travaille plus seule depuis deux ans.

A Yé, un village du district d’Ignié (département du Pool) à 45 km au nord de Brazzaville sur la nationale n°2, quelques femmes ont discuté de leur faible productivité et décidé d'agir ensemble. Jeanine s'est ainsi regroupée avec quatre autres productrices. Résultat : un gain multiplié par 100 ! "Quand j'étais seule, je fabriquais 10 maniocs par jour. Je gagnais ainsi 5 000 Fcfa (moins de 8 €). A cinq, nous produisons jusqu'à 1 000 maniocs par jour pour un revenu dépassant parfois 500 000 Fcfa (près de 800 €) par jour ", témoigne Jeanine, dont le groupe utilise des machines pour pétrir le manioc.

Elles se partagent les bénéfices après la vente. Chacune prélève sur son gain 50 000 Fcfa (75 € environ) mensuels de cotisation pour acheter d'autres maniocs, payer le transport, faire rouir et pétrir les précieux tubercules. "A la fin de la vente, chacune de nous enlève également de sa part 20 000 Fcfa (30 €) pour la ristourne. Celle qui en bénéficie investit dans son propre champ", précise Rose Mantsiba.

Grâce à leur union, ces femmes sont devenues financièrement autonomes et subviennent aux besoins de leurs familles. Certaines ont acheté des terres, d’autres construisent des maisons. Leurs maniocs ravitaillent les marchés environnants et au-delà. Avec toujours la même philosophie, rappelle Rose : "Pour ne pas trop dépenser, nous désignons deux d’entre nous pour aller vendre les maniocs à Brazzaville. Cela nous permet de faire davantage d’économies."

Hortense Nathalie Ngatsongo

Novembre 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Syfia Congo Brazza
commenter cet article

commentaires

Le partenaire

Syfia international est partenaire du CRP dans la mise en œuvre du projet. Son bureau français, l'association Journalistes Médiateurs (J'M), assiste le CRP dans la gestion financière de l'action et le suivi rédactionnel des journalistes, en particulier dans la production des articles. Syfia regroupe 15 agences de presse dont 12 en Afrique (parmi lesquelles le CRP) et 3 en Europe. Les 100 journalistes de l'équipe travaillent en réseau pour produire et diffuser des informations prioritairement destinées aux médias et aux lecteurs et auditeurs du Sud.

Les medias associés

La vingtaine de journalistes participants sont tous membres de radios ou de journaux de Brazzaville, Pointe-Noire, Dolisie, Sibiti, Djambala et Ewo. Leurs responsables diffusent les émissions et les articles réalisés dans le cadre du projet et participent activement aux formations. La présente action mise en particulier sur les radios rurales pour élargir la diffusion vers l'intérieur du pays.

 

Autorités et OSC associées

24 associations de soutien aux femmes et 24 autorités locales (4 sur chacun des 6 sites de l'action) prennent l'habitude de se réunir régulièrement. Les OSC rurales sont davantage connues des médias et reconnues par les autorités.

Contact

Centre de Ressources pour la Presse – Gaston Elbi Enkari
g.elbienkari(a)gmail.com

 

Syfia international – Bureau français : association Journalistes Médiateurs - 125, rue Raimu - 34 070 Montpellier - Emmanuel de Solère Stintzy
edesolere(a)gmail.com