Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Syfia Congo Brazza
  • Le blog de Syfia Congo Brazza
  • : Sur ce blog, vous trouverez des articles et des émissions sur la société civile congolaise. Un projet soutenu par l'Union européenne et mené par Syfia international et le Centre de Ressources pour la Presse (CRP).
  • Contact

Le projet

Soutenu par l'Union européenne, le projet encourage le dialogue entre les autorités locales et les organisations de femmes qui luttent contre la pauvreté et pour un meilleur respect de leurs droits en milieu rural. Les journalistes vont jouer le rôle de médiateurs en favorisant notamment les rencontres débats entre ces trois groupes.

Recherche

.

Articles réalisés avec l'aide financière de l'Union européenne. Le contenu de ces articles relève de la seule responsabilité de Syfia international et du CRP ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l'Union européenne.

Qui sommes-nous ?

Crée en 1994, le Centre de ressources pour la presse (CRP), association à but non lucratif de la presse congolaise, coordonne cette action. Il est le garant de la ligne rédactionnelle en étroite collaboration avec son partenaire, Syfia International. Il sélectionne, forme et suit individuellement les journalistes, organise les ateliers, les débats communautaires et les conférences de rédaction, assure les relations avec les médias locaux et suit la diffusion des émissions et des articles.

13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 15:00

(CRP/Syfia) A Brazzaville, l'association "Femme Model" octroie depuis mars dernier des aides à des femmes de groupements de la ceinture maraîchère de Talangaï. Ces dernières maximisent leur production et organisent mieux la chaîne de distribution.

 

"Je me suis lancée dans cette activité très jeune. A l’époque, je venais aider ma grand-mère, puis ma mère après les cours", se souvient Joséphine Milounguidi, 52 ans. Maraîchère à plein temps depuis une vingtaine d’années, elle explique que grâce à cette activité elle est financièrement indépendante et prend soin de ses quatre enfants et de ses deux petits-fils.

Francesca Matouzolo, 58 ans, divorcée depuis peu, s’est elle aussi lancée corps et âme dans le maraîchage, devenu, au fil des ans, sa planche de salut. "Cette activité donne un sens à ma vie ! Elle me permet d’en vivre", fait savoir cette dernière qui a au total 22 sillons. Elle y cultive ciboules, poireaux, oseille de Guinée, poivrons, carottes, etc.

Pour améliorer leurs compétences et leur rendement, plusieurs femmes, membres de groupements de la ceinture maraîchère de Talangaï, reçoivent de l’association "Femme Model" des formations pratiques sur les techniques, du matériel aratoire, des engrains naturels et un petit financement. Un complément à la formation qu’elles ont du Centre d’appui technique de Talangaï, supervisé par le secteur agricole de l’arrondissement 6 de Brazzaville.

 

"Ravitailler hôtels et supermarchés"

Pour Mili Moukenga, coordonatrice de "Femme Model", le maraîchage est un secteur économique vital : "Nous proposons à ces femmes de ravitailler hôtels et supermarchés grâce à leur production." Solange Biantadila espère ainsi trouver une solution à la sempiternelle question de la distribution de ses récoltes : "Nous allons saisir cette grande opportunité ! Dorénavant, nous allons livrer nos marchandises dans les structures alimentaires de la place. Cela veut dire plus de professionnalisme et en retour une meilleure rentabilité financière."

Cependant, être maraîchère n'est pas de tout repos... Solange, 44 ans, dans cette activité depuis treize ans et possédant 25 sillons, témoigne à nouveau : "Nous travaillons avec des outils rudimentaires et le rendement n’est pas souvent celui que nous attendons... De plus, nous sommes tout le temps victimes de vandalisme."

Le Centre d'appui technique de Talangaï où les femmes suivent des formations, crée en 1946 par l’administration coloniale, s’étalait jadis sur 100 hectares. Il n'en compte plus aujourd'hui que 23... à la suite de nombreux litiges entre riverains et maraichers, reconnait Jean Aimé Sangola Milandou. Président du groupement Mabélé Monkozi, (un des groupements de la ceinture maraîchère de Talangaï) et collaborateur au centre d’appui technique, Jean Aimé affirme : "Les propriétaires fonciers réhabilités en 1991 après avoir été dépossédés de leurs terres par l’Etat en 1969, construisent ou vendent. Les nouveaux acquéreurs, une fois en possession des papiers, viennent sans ménagement saccager nos cultures."

Malgré ces difficultés, Solange Biantadila est convaincue de pouvoir réussir : "Grâce au maraîchage, j’ai pu m’offrir une parcelle actuellement en pleine construction."

 

Annette Kouamba Matondo

Juin 2014

Partager cet article

Repost 0
Published by Syfia Congo Brazza - dans articles presse
commenter cet article

commentaires

Le partenaire

Syfia international est partenaire du CRP dans la mise en œuvre du projet. Son bureau français, l'association Journalistes Médiateurs (J'M), assiste le CRP dans la gestion financière de l'action et le suivi rédactionnel des journalistes, en particulier dans la production des articles. Syfia regroupe 15 agences de presse dont 12 en Afrique (parmi lesquelles le CRP) et 3 en Europe. Les 100 journalistes de l'équipe travaillent en réseau pour produire et diffuser des informations prioritairement destinées aux médias et aux lecteurs et auditeurs du Sud.

Les medias associés

La vingtaine de journalistes participants sont tous membres de radios ou de journaux de Brazzaville, Pointe-Noire, Dolisie, Sibiti, Djambala et Ewo. Leurs responsables diffusent les émissions et les articles réalisés dans le cadre du projet et participent activement aux formations. La présente action mise en particulier sur les radios rurales pour élargir la diffusion vers l'intérieur du pays.

 

Autorités et OSC associées

24 associations de soutien aux femmes et 24 autorités locales (4 sur chacun des 6 sites de l'action) prennent l'habitude de se réunir régulièrement. Les OSC rurales sont davantage connues des médias et reconnues par les autorités.

Contact

Centre de Ressources pour la Presse – Gaston Elbi Enkari
g.elbienkari(a)gmail.com

 

Syfia international – Bureau français : association Journalistes Médiateurs - 125, rue Raimu - 34 070 Montpellier - Emmanuel de Solère Stintzy
edesolere(a)gmail.com