Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Syfia Congo Brazza
  • Le blog de Syfia Congo Brazza
  • : Sur ce blog, vous trouverez des articles et des émissions sur la société civile congolaise. Un projet soutenu par l'Union européenne et mené par Syfia international et le Centre de Ressources pour la Presse (CRP).
  • Contact

Le projet

Soutenu par l'Union européenne, le projet encourage le dialogue entre les autorités locales et les organisations de femmes qui luttent contre la pauvreté et pour un meilleur respect de leurs droits en milieu rural. Les journalistes vont jouer le rôle de médiateurs en favorisant notamment les rencontres débats entre ces trois groupes.

Recherche

.

Articles réalisés avec l'aide financière de l'Union européenne. Le contenu de ces articles relève de la seule responsabilité de Syfia international et du CRP ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l'Union européenne.

Qui sommes-nous ?

Crée en 1994, le Centre de ressources pour la presse (CRP), association à but non lucratif de la presse congolaise, coordonne cette action. Il est le garant de la ligne rédactionnelle en étroite collaboration avec son partenaire, Syfia International. Il sélectionne, forme et suit individuellement les journalistes, organise les ateliers, les débats communautaires et les conférences de rédaction, assure les relations avec les médias locaux et suit la diffusion des émissions et des articles.

27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 13:33

(CRP/Syfia) Citoyens et élus attendent une nouvelle date pour les élections locales, dernièrement reportées. Dans le département du Niari, conseillers départementaux et municipaux dressent un bilan flatteur de leurs cinq dernières années. Plusieurs habitants ne partagent pas la même satisfaction.

 

Des élus locaux satisfaits de leurs résultats. "Nous estimons avoir exécuté notre plan 2008-2013 à 80 %, malgré quelques projets devant être reportés dans le plan de 2013 en cours d’exécution", déclare Jean-Jacques Mouanda, président du Conseil départemental du Niari, candidat potentiel aux locales 2013.

En mars dernier, ces élections ont été reportées après la concertation de Dolisie. Aucune date précise n’a depuis été fixée. En attendant, les bureaux des conseils municipaux et départementaux sortants font le bilan de leur exercice. "Notre Conseil a construit des centres de santé intégrés (CSI), des puits d’eau potable et des ponts sur le tronçon routier Kifouma- Moutombo-Banda-Kayes (à 80 km au sud-est de Dolisie, Ndlr). Le Conseil départemental s’est doté d’une brigade routière pour entretenir les routes secondaires et les pistes agricoles", énumère Jean-Jacques Mouanda. Il poursuit : "Nous avons par ailleurs construit des écoles dans trois villages, un collège et réhabilité une école primaire."

Même fierté du coté d’Ange Bouillon, conseiller départemental du district de Moungoundou-Sud à près de 300 km à l’est de Dolisie et candidat quasi déclaré aux prochaines locales : "Dans mon district, le Conseil a construit un marché central pas encore équipé et réhabilité une école et un dispensaire. Bientôt, nos populations vont recevoir l’ambulance !" A Dolisie, Jean Mombo Edimo, conseiller et secrétaire du bureau exécutif du Conseil municipal, explique : "Les ressources mises à notre disposition nous ont permis d’assainir la ville et d’acheter des engins pour la brigade routière du Conseil." Son confrère, Badinga Bouassa, estime que "le bilan est à 70 % positif. Je n’ai pas honte d’aller vers les populations solliciter ma réélection."

 

Habitants mécontents

Si, dans l’ensemble, les  élus se réjouissent du bilan de leurs institutions locales, dans certains villages, plusieurs habitants se disent mécontents. "A Les-Bandas, le Conseil départemental n’a rien fait au cours de son mandat ! Peut être dans d’autres villages du district, mais pas ici ! ", assure  Ernest Pambou, chef de ce village du district de Louvakou, à 20 km à l’ouest de Dolisie. Il poursuit : "Je pense que la réélection ou l’élection d’un candidat dépendra des actions qu’il aura posées dans notre village."

Dieudonné Mambila, habitant du district de Makabana, à plus de 120 km  au sud-ouest de Dolisie, cite "le CSI réhabilité par le Conseil départemental, mais qui n’est pas équipé et manque de personnel." Lucien Tombet, habitant de Dolisie, parle lui de "la réfection des routes, selon lui, bâclée. La mairie a mis la latérite sans canalisations. Les populations n’ont pas besoin d’à peu près. Elles veulent ce qui dure et est bien fait." Armel Kounounga, président de l’association Jeunesse en action, confirme : "L’assainissement de Dolisie est mal fait. Pendant la saison des pluies, beaucoup de maisons ont été inondées à causes des rues réhabilitées, mais non canalisées."

Pour Daniel Mampassi de l’ONG Action pour développement de l’environnement local (Adel), "le bilan des deux conseils (départemental et municipal, Ndlr) est passable. Du coté du Conseil municipal, l’initiative de réhabiliter les routes est bonne, mais il est allé vite en besogne." Il se réjouit par contre du fait que "les deux conseils ouvrent leurs portes à la société civile."

 Victor Bivihou

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Syfia Congo Brazza - dans articles presse
commenter cet article

commentaires

Le partenaire

Syfia international est partenaire du CRP dans la mise en œuvre du projet. Son bureau français, l'association Journalistes Médiateurs (J'M), assiste le CRP dans la gestion financière de l'action et le suivi rédactionnel des journalistes, en particulier dans la production des articles. Syfia regroupe 15 agences de presse dont 12 en Afrique (parmi lesquelles le CRP) et 3 en Europe. Les 100 journalistes de l'équipe travaillent en réseau pour produire et diffuser des informations prioritairement destinées aux médias et aux lecteurs et auditeurs du Sud.

Les medias associés

La vingtaine de journalistes participants sont tous membres de radios ou de journaux de Brazzaville, Pointe-Noire, Dolisie, Sibiti, Djambala et Ewo. Leurs responsables diffusent les émissions et les articles réalisés dans le cadre du projet et participent activement aux formations. La présente action mise en particulier sur les radios rurales pour élargir la diffusion vers l'intérieur du pays.

 

Autorités et OSC associées

24 associations de soutien aux femmes et 24 autorités locales (4 sur chacun des 6 sites de l'action) prennent l'habitude de se réunir régulièrement. Les OSC rurales sont davantage connues des médias et reconnues par les autorités.

Contact

Centre de Ressources pour la Presse – Gaston Elbi Enkari
g.elbienkari(a)gmail.com

 

Syfia international – Bureau français : association Journalistes Médiateurs - 125, rue Raimu - 34 070 Montpellier - Emmanuel de Solère Stintzy
edesolere(a)gmail.com