Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Syfia Congo Brazza
  • Le blog de Syfia Congo Brazza
  • : Sur ce blog, vous trouverez des articles et des émissions sur la société civile congolaise. Un projet soutenu par l'Union européenne et mené par Syfia international et le Centre de Ressources pour la Presse (CRP).
  • Contact

Le projet

Soutenu par l'Union européenne, le projet encourage le dialogue entre les autorités locales et les organisations de femmes qui luttent contre la pauvreté et pour un meilleur respect de leurs droits en milieu rural. Les journalistes vont jouer le rôle de médiateurs en favorisant notamment les rencontres débats entre ces trois groupes.

Recherche

.

Articles réalisés avec l'aide financière de l'Union européenne. Le contenu de ces articles relève de la seule responsabilité de Syfia international et du CRP ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l'Union européenne.

Qui sommes-nous ?

Crée en 1994, le Centre de ressources pour la presse (CRP), association à but non lucratif de la presse congolaise, coordonne cette action. Il est le garant de la ligne rédactionnelle en étroite collaboration avec son partenaire, Syfia International. Il sélectionne, forme et suit individuellement les journalistes, organise les ateliers, les débats communautaires et les conférences de rédaction, assure les relations avec les médias locaux et suit la diffusion des émissions et des articles.

15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 15:58

(CRP/Syfia) A Makoubi, à 30 km de Sibiti dans le département de la Lékoumou, autochtones et bantoues, réunies autour d'une association, aident d'autres femmes dans leurs travaux champêtres. Avec à la clef de petites recettes partagées équitablement entre les membres.

 

"Les femmes dynamiques ont sarclé mon champ de manioc en un jour seulement. Cela était impossible quand je travaillais seule", se félicite Laure Bilelou, une habitante de Makoubi, un village de 650 âmes à environ, à 30 km de Sibiti sur l'axe Sibiti-Loudima.

Dans cette localité, 32 femmes (17 bantoues et 15 autochtones), réunies autour de l'association Femmes dynamiques de Makoubi, prêtent leurs services à toutes les habitantes qui demandent de la main d'œuvre pour leurs travaux champêtres. Une expérience qui vient de Makoto, un autre village situé à 30 km de Sibiti, mais sur l'axe Sibiti-Mayéyé. "Dès mon retour à Makoubi, localité où je suis basée avec mon mari, j'ai rassemblé les femmes et nous avons créé une association comme je le  faisais dans mon village natal de Makoto", explique Joséphine Ngounou, présidente des Femmes dynamiques. Elle précise : "L'idée de créer une association remonte au retour de mon séjour à Sibiti où j'ai participé aux festivités du 8 mars dernier. J'avais alors été impressionnée par l'organisation des femmes d'autres associations autour des travaux champêtres et la vente de leurs produits agricoles."

Aujourd'hui, pour un membre de Femmes dynamiques, solliciter les services de l’association coûte 3 500 Fcfa (5 €) par jour avec nourriture et 5 000 Fcfa (7 €) sans nourriture. Si vous n'êtes pas membre de l'association, il vous faudra débourser 5 000 Fcfa avec nourriture et 7 000 Fcfa (10 €) sans. La présidente de l'association ajoute que les membres qui ne participent pas aux travaux doivent débourser 500 Fcfa (0,75 €) comme amende d'absence aux activités.

 

"Ensemble" : autochtones et bantoues

Une partie des recettes est gardée par la trésorière en attendant d'ouvrir un compte en banque, l'autre est partagée entre les membres. Et ce sans complaisance. "Nous ne nous chamaillons pas entre bantoues et autochtones. Nous sommes en harmonie et dans la joie", apprécie Adèle Gnouma, membre autochtone de Femmes dynamiques. Carole Likibi, vice-présidente, ajoute : "Après avoir  travaillé selon la tâche qui nous a été confiée, nous mangeons avec les autochtones. Il n'y a pas de différences entre nous. Nous sommes ensemble dans l'ambiance."

Une convivialité appréciée par Alain Mbissi, un bantou de Makoubi : "L'idée est bonne de rassembler femmes bantoues et autochtones autour d'une association. Ainsi, toutes participent au développement de leur contrée et de ce pays." De son coté, Jean Claude Edebé, chef  du village, estime que Femmes dynamiques mérite le soutien moral et les conseils du comité du village.

Le directeur  départemental  de l'Intégration de la femme au développement dans la Lékoumou, Jean Claude Bassouamina Louzolo, conclut par une promesse : "L'existence d'une association dans ce village qui n'en avait pas est une bonne chose. Nous allons tout faire pour entrer en contact avec elle."

Clarisse Milandou N'zoutsi 

Janvier 2015

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Syfia Congo Brazza - dans articles presse
commenter cet article

commentaires

Le partenaire

Syfia international est partenaire du CRP dans la mise en œuvre du projet. Son bureau français, l'association Journalistes Médiateurs (J'M), assiste le CRP dans la gestion financière de l'action et le suivi rédactionnel des journalistes, en particulier dans la production des articles. Syfia regroupe 15 agences de presse dont 12 en Afrique (parmi lesquelles le CRP) et 3 en Europe. Les 100 journalistes de l'équipe travaillent en réseau pour produire et diffuser des informations prioritairement destinées aux médias et aux lecteurs et auditeurs du Sud.

Les medias associés

La vingtaine de journalistes participants sont tous membres de radios ou de journaux de Brazzaville, Pointe-Noire, Dolisie, Sibiti, Djambala et Ewo. Leurs responsables diffusent les émissions et les articles réalisés dans le cadre du projet et participent activement aux formations. La présente action mise en particulier sur les radios rurales pour élargir la diffusion vers l'intérieur du pays.

 

Autorités et OSC associées

24 associations de soutien aux femmes et 24 autorités locales (4 sur chacun des 6 sites de l'action) prennent l'habitude de se réunir régulièrement. Les OSC rurales sont davantage connues des médias et reconnues par les autorités.

Contact

Centre de Ressources pour la Presse – Gaston Elbi Enkari
g.elbienkari(a)gmail.com

 

Syfia international – Bureau français : association Journalistes Médiateurs - 125, rue Raimu - 34 070 Montpellier - Emmanuel de Solère Stintzy
edesolere(a)gmail.com