Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Syfia Congo Brazza
  • Le blog de Syfia Congo Brazza
  • : Sur ce blog, vous trouverez des articles et des émissions sur la société civile congolaise. Un projet soutenu par l'Union européenne et mené par Syfia international et le Centre de Ressources pour la Presse (CRP).
  • Contact

Le projet

Soutenu par l'Union européenne, le projet encourage le dialogue entre les autorités locales et les organisations de femmes qui luttent contre la pauvreté et pour un meilleur respect de leurs droits en milieu rural. Les journalistes vont jouer le rôle de médiateurs en favorisant notamment les rencontres débats entre ces trois groupes.

Recherche

.

Articles réalisés avec l'aide financière de l'Union européenne. Le contenu de ces articles relève de la seule responsabilité de Syfia international et du CRP ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l'Union européenne.

Qui sommes-nous ?

Crée en 1994, le Centre de ressources pour la presse (CRP), association à but non lucratif de la presse congolaise, coordonne cette action. Il est le garant de la ligne rédactionnelle en étroite collaboration avec son partenaire, Syfia International. Il sélectionne, forme et suit individuellement les journalistes, organise les ateliers, les débats communautaires et les conférences de rédaction, assure les relations avec les médias locaux et suit la diffusion des émissions et des articles.

4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 13:46

(CRP/Syfia) A Pointe-Noire, grâce à une ONG internationale, des femmes handicapées apprennent la couture. Travailleuses, elles gagnent en autonomie et font augmenter le nombre de clients des ateliers qui les forment.

 

Quartier Paka, 3e arrondissement Tié-Tié à Pointe-Noire. Aux abords d’une avenue nouvellement bitumée, un atelier : "Chance couture". C'est ici que Chancelvie Makosso, jeune femme handicapée, célibataire et mère d’une fille, apprend la couture, depuis un an déjà. A une petite dizaine de kilomètres de là, au quartier Faubourg, dans le 4e arrondissement Loandjili, une autre jeune femme handicapée dans la trentaine, Chantale Bouity, apprend le même métier dans l’atelier "Laura Couture".

Chancelvie et Chantale font partie des 178 personnes handicapées dont 60 % de femmes  qui, depuis l’an dernier, ont été placées dans six ateliers de Pointe-Noire pour y être formées à divers métiers, dans le cadre d'un projet initié et exécuté par AVSI,  une fondation italienne, avec l’appui financier de l’Union européenne.

Aujourd’hui, certaines apprenantes se réjouissent des premières retombées. "J'apprends encore, mais je vis déjà du fruit de mon travail. La formatrice nous remet toujours quelque chose à la fin du mois. En outre, j’ai ma ration journalière et mes frais de déplacement. Je fais ainsi face à plusieurs besoins comme le loyer, se réjouit Chancelvie. Elle poursuit : J'ai suivi à la radio qu'une ONG formait les personnes handicapées. Je suis allée m'inscrire."

 

Autonomie durable

Jean Claude Bassoumba, coordinateur des activités du projet au sein d’AVSI, précise que chacune a choisi son métier et son atelier : "La plupart des filles ont jeté leur dévolu sur la couture. Nous avons payé leurs frais de formation et leur avons fourni une machine à coudre adaptée à leur handicap qui leur reviendra définitivement dans trois ans, à la fin de la formation."

Pour les formatrices, l’arrivée de ces jeunes femmes dans leurs ateliers est aussi une opportunité. "Avant, je recevais en moyenne un client par semaine. Aujourd’hui, j'en reçois au moins quatre... par jour !", se félicite Lilia Miéré, propriétaire de "Chance Couture". Laurence Mavoungou, handicapée motrice propriétaire de  "Laura Couture" a elle reçu six apprenantes de plus dans son atelier : "J'ai plus de clients, car le travail est plus rapide avec davantage de couturières."

Des premiers résultats encourageants à entretenir pour que ces jeunes femmes ne tombent pas comme d'autres handicapés dans la mendicité. "Pour apporter une solution durable à la pauvreté, nous entendons financer leur formation à gérer des coopératives. Une fois ces dernières constituées, nous mettrons à leur disposition tous les moyens nécessaires pour que les apprenantes montent leurs ateliers qu'elles géreront elles-mêmes au sein des coopératives", promet Jean Claude Bassoumba.

Autre note d’espoir pour ces stagiaires avec le geste annoncé par Aubin Paul Koubani, chef de service chargé des personnes handicapées à la direction départementale des Affaires sociales : "Elles nous ont exposé leurs difficultés de mobilité. Nous avons acheté des pièces pour réparer les tricycles. Nous réagirons favorablement aussi à leur demande de cannes."

 

John Ndinga-Ngoma

Novembre 2014

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Syfia Congo Brazza - dans articles presse
commenter cet article

commentaires

Le partenaire

Syfia international est partenaire du CRP dans la mise en œuvre du projet. Son bureau français, l'association Journalistes Médiateurs (J'M), assiste le CRP dans la gestion financière de l'action et le suivi rédactionnel des journalistes, en particulier dans la production des articles. Syfia regroupe 15 agences de presse dont 12 en Afrique (parmi lesquelles le CRP) et 3 en Europe. Les 100 journalistes de l'équipe travaillent en réseau pour produire et diffuser des informations prioritairement destinées aux médias et aux lecteurs et auditeurs du Sud.

Les medias associés

La vingtaine de journalistes participants sont tous membres de radios ou de journaux de Brazzaville, Pointe-Noire, Dolisie, Sibiti, Djambala et Ewo. Leurs responsables diffusent les émissions et les articles réalisés dans le cadre du projet et participent activement aux formations. La présente action mise en particulier sur les radios rurales pour élargir la diffusion vers l'intérieur du pays.

 

Autorités et OSC associées

24 associations de soutien aux femmes et 24 autorités locales (4 sur chacun des 6 sites de l'action) prennent l'habitude de se réunir régulièrement. Les OSC rurales sont davantage connues des médias et reconnues par les autorités.

Contact

Centre de Ressources pour la Presse – Gaston Elbi Enkari
g.elbienkari(a)gmail.com

 

Syfia international – Bureau français : association Journalistes Médiateurs - 125, rue Raimu - 34 070 Montpellier - Emmanuel de Solère Stintzy
edesolere(a)gmail.com